Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Bibliothèque communale / Coups de coeur
Actions sur le document

Coups de coeur

                     

 

Sasha, notre stagiaire de première année en bibliothécaire-documentaliste à Malonne, vous recommande une des dernières lectures qui lui a plu !

Le bal des folles - Victoria Mas - Éditions Albin Michel

 

Eugénie est une bourgeoise, tout ce qu'il y a de plus normale. À cela près, qu'elle voit son grand-père, pourtant décédé. Et pas que lui. Pensant pouvoir faire confiance à sa famille, elle avoue son secret. Mais elle est alors emmenée de force dans le célèbre hôpital de la Salpêtrière, où les femmes folles sont internées. Mais folles, le sont-elles vraiment ?

Après avoir lu un extrait de ce livre il y a plus d'un an, j'avais totalement adhéré à la plume de l'autrice et au début de l'histoire ! Et voilà, des mois plus tard, je me suis enfin décidée à lire la suite ! Et quelle belle découverte !

J'ai toujours été passionné par la psychiatrie, mais encore plus par les croyances de l'ancien temps, alors ce genre de récit ne pouvait que me plaire. Je ne pouvais ressentir que de la tristesse et de la colère pour ces femmes, enfermées pour des raisons les plus futiles les unes que les autres. J'imagine ces déchirures, ces trahisons par des personnes que l'on pensait aimantes, à qui l'on croyait pouvoir faire confiance. J'imagine ces personnes, qui ne peuvent que regarder, sans oser dire mot, leur sœur, leur fille, leur mère, leur amie, se faire emporter pour toujours dans cette prison. Puis il y a les autres, celles qui ne veulent plus sortir. Celles qui étaient à la rue, et qui, finalement, sont bien mieux là-bas. Au moins, elles ont un toit, tant pis si on les croit folles.

L'écriture est addictive, on veut à tout prix savoir la suite, on a l'espoir que tout s'arrange, que les personnages s'en sortent. On a tellement la sensation que l'histoire est vraie, car finalement, c'était le quotidien de l'époque. Eugénie est très attachante, et j'aurais aimé suivre encore plus sa lutte, tout comme j'aurais aimé découvrir l'histoire des autres pensionnaires.

Ce livre a récemment été adapté en film, mais aussi en roman graphique, et vous pourrez retrouver celui-ci dans notre bibliothèque dans le cadre de notre mise en avant “Le 9e art au féminin" !